MENU
  en  fr  
X fermer


Le Colibri Porte - épée fait son entrée dans la galerie

Après plusieurs mois dans les ateliers de la compagnie La Machine, Le Colibri Porte – épée fait son entrée ce mardi 14 mai 2019 dans la Galerie des Machines aux côtés du Paresseux et de la Chenille arpenteuse. Le premier Colibri construit par la Machine est quant à lui  présenté actuellement dans le cadre des Floralies. L’animal rejoindra par la suite l’Arbre aux Hérons dans le futur Jardin Extraordinaire du quartier du Bas Chantenay à Nantes.

Mesurant près d’1 m, son bec représente la moitié de sa taille globale. Comme dans la nature, ce bec surdimensionné lui permet d’atteindre le nectar des longues fleurs tubulaire que seule cette espèce est capable de butiner. Sculpté dans pas moins de 5 essences de bois (le bec est en robinier, la tête et le cou en cèdre du Liban, les ailes en Cyprès, les pattes et la queue en mélèze, la fleur en Red Cédar), ce colibri aura nécessité plus de 6 mois de construction, du croquis de François Delaroziere aux derniers réglages des automatismes dans l’atelier en passant par la colorisation des 13 plumes bleutées qui ornent la queue entièrement mobile du dernier né de la compagnie La Machine.