François Delarozière

Directeur artistique de la Compagnie La Machine

« Construire un objet en mouvement, c’est créer une architecture vivante. Le mouvement est l’expression du vivant. »

Diplômé de l’école des Beaux-Arts de Marseille, François Delarozière n’a de cesse d’explorer l’univers théâtral sous toutes ses formes et notamment les plus monumentales. En tant que directeur artistique de la compagnie La Machine, il a développé de nombreux projets aussi bien dans le domaine du spectacle de rue que celui de l’aménagement urbain. Le fil conducteur de sa démarche artistique est le mouvement et sa capacité à susciter une émotion chez le spectateur. En cela, il a une conception plus plasticienne que narrative du théâtre de rue.

Créateur de spectacle vivant

Sa dernière création, les Mécaniques Savantes, met en scène un bestiaire mécanique constitué de deux araignées géantes et de machines à effets qui se confrontent à l’échelle urbaine. Ce spectacle a été présenté en exclusivité mondiale en 2008 à Liverpool, capitale culturelle européenne puis au Japon à l’occasion du 150è anniversaire de l’ouverture du port de Yokohama.
François Delarozière a aussi créé la Symphonie Mécanique alliant l’univers de la musique classique et les sonorités mécaniques. Cette pièce philarmotechnique est coécrite avec Mino Malan.
Il a initié et mis en scène « Le Grand Répertoire des Machines de spectacle », une exposition spectacle présentée entre 2003 et 2006 à Nantes, Calais, Toulouse, Anvers, Marseille et Paris et a rassemblé plus de 700 000 spectateurs.

Concepteur de machines monumentales

Dans le cadre du projet de réhabilitation de l’Ile de Nantes, il conçoit et réalise, en collaboration avec Pierre Orefice, les Machines de l’Ile dont Le Grand Eléphant inauguré en 2007 est le premier volet avant le Manège des Mondes Marins et l’Arbre aux Hérons.

On retrouve également ce concept de machine de ville animant l’espace urbain avec Le Manège Carré Sénart , conçu comme ambassadeur de la ville nouvelle de Sénart. Ce quatrième manège s’inscrit dans une démarche de renouveau des formes foraines développées lors de la construction du Manège Magique, du Beau Manège et du Manège d’Andréa.

Collaborations et interventions

François Delaroziere a par ailleurs collaboré et dirigé la fabrication de grandes machines de spectacle pour des compagnies de théâtre de rue et d’art dramatique. Notamment avec la compagnie Royal de Luxe : le Géant, le Rhinocéros, le Petit Géant, les Girafes, la Petite Géante …

Il a également mené un projet commun avec Patrick Bouchain pour le réaménagement architectural du Channel, scène nationale de Calais.

Depuis plusieurs années, François Delarozière enseigne au département Scénographie de l’école d’architecture de Nantes. Il donne des conférences à la Sorbonne avec Alexandre Chemetoff ainsi qu’à la Barlett School of London. Enfin, il est intervenu à l’Université de Tours dans le cadre du projet « Musica ex machina ».

La plupart de ces aventures artistiques ont donné naissance à des ouvrages tels le « Grand Répertoire – Machines de spectacle » et « Carnet de croquis et Réalisations » publiés aux Editions Actes Sud ; les carnets de croquis : Les Machines de l’Ile, le Manège Carré Sénart, les Mécaniques Savantes et le Carrousel des Mondes marins édités par la Machine.